Sécession Vienne, Sécession viennoise

 

Sécession de Vienne

Le bâtiment simple, sobre, modeste en décors, devant vous, c’est la Sécession.

Ce type d’architecture rappelle un temple, un lieu religieux ou encore un tombeau de roi. Il n’y a pas de fenêtres.

Non, ce n’est pas un tombeau, c’est un temple des Arts.

Vouy voyez les feuilles en or, comme grimpant sur la façade blanche. Au-dessus du toit les feuilles se referment pour former une coupole. La forme de la coupole a donné son nom à l’édifice. La coupole rappelait une tête de choux aux habitants de Vienne. Ils lui donnèrent alors comme surnom: tête de choux en or.

En 1892 quelques artistes quittaient le Künstlerhaus du Karlsplatz. Le plus célèbre entre eux était Gustav Klimt.

Sécession - cela signifie ‘détachement’. On se détachait de tout de qui était établi, pour prendre un chemin nouveau. Le slogan des secessionnistes était: l’art à son temps, la liberté à l’art. C’est ce qui est d’ailleurs gravé à l’entrée.

La communauté des artistes secessionnistes existe encore de nos jours. L’architecte Josef Maria Olbrich, secessioniste aussi, a projeté ce bâtiment. Une curiosité que c’était à l’époque que l’intérieur ne comporte qu’un seul immense hall. Alors il était plus adaptable aux exigences et désirs des artistes pour les expositions. Les expositions s’ensuivent d’ailleurs.

Visitez l’étage du dessous, il s’y trouve une œuvre d’art: ‘ frise de Beethoven’ de 70 m2 au mur, une peinture du grand maître de l’Art Nouveau Gustave Klimt.