Maison Haas (Haas Haus )

 

Le XXe siècle au cœur de Vienne et l'énigme d'un bout de bois revêtu de férailles.

 

Télécharger la version premium audio sous format ZIP !

Vous désirez partir à la découverte des sentiers inconnus de la ville de Vienne, au loin des circuits touristes ? Alors allez-y, téléchargez en Version Premium tous les 48 points de la visite (mp3 audio) ! Rendez-vous auprès des curiosités et particularités au cœur de Vienne, profitez des moments de loisirs pourtant informatifs… pour un rien de 9,95 Euros!

 

La Maison de Haas (Haas Haus)

En toute évidence, vous avez déjà remarqué cette construction utopique en face de la cathédrale, en verre et en pierre? Et bien, c’est le Haas-Haus ( la maison de Haas ) dont le plan provient de l’architecte Hans Hollein.

Evidemment que d’établir un tel édifice en plein centre historique a mis en place  d’interminables discussions. Mais en vain on protesta: le bâtiment fut. C’est que l’architecte a su convaincre le maire d’antant que son projet donnerait une ambiance particulière au centre ville. Et en effet, dans les nuits claires de pleine lune, il n’y a rien de plus beau que de voir se miroiter la catédrale sur le verre du Haas-Haus qui alors semble se soustraire devant ce spectacle impressionnant, cédant humblement la place à l’ancien, à l’histoire.

Mais que voit-on?

La pierre en revêtement de la façade gauche est très claire et se confond d’abord avec le verre pour en être substitué après. Ceci donne un élan à la construction, un élan qui ne se perd pas dans le vide, mais qui est rattrappée par un bas-relief arrondi. La partie inférieure montre un cube un peu de travers de même revêtu en pierre. Il semble servir de contraste aux autres moments de la construction de règle arrondis. Cet effet crée une certaine tension. Un cube est placé au-dessus de l’entrée du bâtiment.

Les parties arrondies ressortent afin de délimiter la place de la catédrale de celle du Stock-Im-Eisen. Il y a donc une raison ergonomique dans certaines curiosités de style. L’intérieure du Haas-Haus est orné de terrasse, de cafés, de restaurants et de diverses boutiques. Du haut vous avez une belle vue sur la place devant la catédrale.

Ce fond de coulisse est très apprécié aussi par la télévision autrichienne, pour les discussions en direct. Le spectateur voit alors la catédrale à l’arrière-plan.

Bon, à chacun son opinion et son goût, quant à l’architecture moderne. Moi, elle me dit, cette construction. Et dans le contexte des bâtiments  sur cette place où vous pouvez trouver de tous les styles et de toutes les époque, le Haas-Haus a aussi sa raison d’être. Pourquoi pas un édifice représentatif de l’architecture du XXe siècle?

Voilà donc pour le Haas-Haus. Voyez maintenant encore une curiosité particulière et unique dans un coin de la place. C’est qu’il faudra chercher alors au carrefour de la Kärtnerstrasse et du Graben. Un bout de bois plein couvert de clous déjà rouillés depuis le début des siècles.

Pourquoi y attache-t-on tant d’importance à le compter parmi les monuments historiques?

D’après une légende, chaque nouveau membre du métier des forgerons a dû, avant de partir en voyge de stage, placer un clou dans immense chêne qui s’y dressait jadis. Le bout de bois doit bien compter cinq siècles déjà. C’est prouvé. Mais sa fonction exacte n’a jamais été élaborée et restera une énigme derrière du verre. La place a donc eu son nom STOCK-IM-EISEN ( ce qui signifie en français: du bois revêtu de fer )

Derrière à gauche, vous voyez la Kärtnerstrasse, le boulevard exclusif pour faire des achats.

Si vous vous éloignez cependant vers le Graben, alors n’oubliez pas de jeter encore un regard derrière vous sur la catédrale. C’est la vue la plus impressionnante que vous aurez à partir de là: La toiture en tuilerie multicolore, les tours et clochers, et le Steffl en toute sa beauté.